Vézelay, une basilique entre croisade et pèlerinage

Par / 16 Nov 2013 / 0 Commentaire
Share Button

Perchée sur les hauteurs de Vézelay, se dresse, majestueuse, la basilique. Gardienne des heures de gloire de la chrétienté, elle rappelle que Vézelay était un haut lieu de pèlerinage au Moyen-Age.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, cette basilique est un chef d’œuvre de l’art médiéval, mêlant art roman et gothique au sein d’un même édifice.

En effet, si sa construction a commencé avant le Xème siècle, cette abbatiale n’a cessé de s’agrandir au fil des siècles et cela sous la pression des pèlerins qui affluèrent de l’Europe entière.

Ces derniers sont, dans un premier temps, venus se recueillir devant les reliques de Marie-Madeleine conservées dans la basilique, puis Vézelay est devenu une étape incontournable du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Ce développement croissant a amené Vézelay et sa basilique à être le point de départ de la seconde croisade menée par Bernard de Clairveaux. D’une modeste abbatiale, ce lieu de culte s’est enrichit au point de devenir un superbe édifice à la renommée croissante.

Sa nef, datant du XIIème siècle, est un formidable témoignage de l’art roman bourguignon. Le visiteur peut admirer de magnifiques sculptures à la symbolique médiévale relatant le plus souvent des scènes de l’Ancien Testament.

Un moment exceptionnel pour visiter ce lieu unique est le jour de la fête de Saint-Jean, lors du solstice d’été. Quand le soleil est à son zénith, la lumière venue des fenêtres irradie en plein milieu de la nef en enveloppant la basilique d’un halo de lumière, mystérieux et envoutant.

Le visiteur pourra prendre la pleine mesure des talents des anciens bâtisseurs dont les œuvres reflétaient l’ordre, la mesure et la beauté de l’univers…

La Basilique de Vézelay

copyright François Walch